Ouvrir le menu principal

Postes et Télégraphes

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
 
Façade de la poste centrale du Louvre (à Paris) bâtie entre 1878 et 1886, façade comportant l’inscription POSTES ET TELEGRAPHES.
Note : En France, le ministère des Postes et Télégraphes créé en 1879 devint le ministère des Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) en 1929 puis le ministère des Postes et Télécommunications en 1959 (en gardant officiellement le sigle PTT).

Nom propre Modifier

Nom propre
Postes et Télégraphes
\pɔst e te.le.gʁaf\
 
Façade de l’ancienne poste d’Arles portant l’inscription POSTES ET TELEGRAPHES.

Postes et Télégraphes \pɔst e te.le.ɡʁaf\ masculin pluriel

  1. (Administration) Administration en charge des postes et du télégraphes en France, et dont le nom fut complété à l’arrivée du téléphone (pour devenir « les PTT »).
    • La première escarmouche se produit avec la discussion relative aux crédits nécessités par la création de deux ministères nouveaux : celui des Postes et Télégraphes et celui des Beaux-Arts. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p.209)

TraductionsModifier

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier