Différences entre les versions de « invisible »

176 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
Exemple
(Exemple)
#* ''Aux alentours et dans les lointains '''invisibles''', les tintements joyeux des clochettes argentines et les bourdons graves des sonneaux indiquaient à Mimile que les autres petits bergers, ainsi que les bergères de son âge rapatriaient comme lui vers l’abreuvoir et vers l’étable leurs troupeaux repus.'' {{source|{{w|Louis Pergaud}}, ''[[s:Un satyre|Un satyre]]'', dans ''{{w|Les Rustiques, nouvelles villageoises}}'', 1921}}
#* '''''Invisible''' et sans rien troubler de ma présence, comme un Zeus vêtu d'air aux âges d'innocence, que ne puis-je « inspecter » le grand travail des champs !'' {{source|{{w|Paul Fort}}, ''Le livre des visions : Vivre en Dieu'', éd. 1941, p.23}}
#* ''[…], j'appris qu'il était d'autres joies que celles d'épier sous un arbre l'approche d'un ramier ou de placer le soir sur un passage dans les taillis d’'''invisibles''' lacets.'' {{source|{{w|Francis Carco}}, ''Maman Petitdoigt'', 1920}}
#* ''Cette partie de la lune reste toujours '''invisible''' pour nous.''
# {{figuré|fr}} Qui ne se [[laisser|laisse]] pas voir, qui se [[cacher|cache]], ou que l’on ne saurait [[trouver]].
#* ''Il se fabriquait une étrange réputation, personnage de légende qui voyait à travers le brouillard, savait se rendre '''invisible''' aux gabelous, capable de tout !'' {{source|{{w|Jean Rogissart}}, ''Passantes d'Octobre'', 1958}}