FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre Modifier

Var.

  1. (Littérature) Histoire des variations des Églises protestantes, de Jacques-Bénigne Bossuet (1688).
    • Var. X. 47. [L’ouvrage est parsemé de notes de marge comme celle-ci] — (Jacques Bénigne Bossuet, Œuvres de Messire Jacques Bénigne Bossuet Évêque de Meaux, vol. troisième, Argentina, Venise, 1738)
    • (I) Boſſuet, Var. liv. VII, n°44. — (Bernard Lambert, Le Préservatif contre le schisme convaincu de graves erreurs, Paris, 1791)
    • (1) Bos. Var. I. 10, n°. 24. — (Marie-Nicolas-Silvestre Guillon, Parallèle des révolutions, Paris, 1792 (3e édition))
    • Voilà donc où en est réduit l’épiscopat François [français], à recevoir des ordres, des commandemens rigoureux, « comme si, » dit Bossuet, (Var. I. 7. N°. 78.) « ce n’étoit pas le fond et l’essence de l’ordre ecclésiastique de se mêler de la religion… » — (Pierre Louis Blanchard, Controverse pacifique sur les principales questions qui divisent et troublent l’Église gallicane, Londres, 1802)
    • Calvin même, qui sut l’entreprise, dit M. Basnage (P. 516.), déclara une et deux fois qu’il en avoit de l’horreur, et il le prouve par ses lettres que j’ai aussi alléguées dans l’Histoire des Variations (Var. liv. x. n. 33.) : mais si Calvin et l’Amiral ont en effet et de bonne foi détesté un crime si noir, comment ose-t-on aujourd’hui le justifier ? — (Histoire des variations des églises protestantes par Bossuet, suivie de la défense de cette histoire et de la correspondance entre Bossuet et Leibniz sur un projet de réunion entre les catholiques et les protestants d’Allemagne, tome deuxième, Charpentier, Libraire-Éditeur, Paris, 1844)

TraductionsModifier