FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de calmir avec le préfixe ad- → voir calmer.

Verbe Modifier

accalmir \a.kal.miʁ\ pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’accalmir)

  1. Redevenir calme.
    • Un moment de silence sous le tunnel dont les environs sont accalmis. — (Alphonse Daudet, Tartarin sur les Alpes, 1885, page 93)
    • À toujours ruminer ainsi son deuil ancien
      Et ne point s’accalmir, elle y mettait du sien !
      Sans doute, elle avait eu de cruelles épreuves.
      Quoi, cependant ? C’est là le sort de tant de veuves !
      Tant d’autres ont souffert, dont la douleur s’envole !
      Elle, la sienne était restée. Elle était folle.
      Elle avait tour à tour, dans les flots et les vents
      Perdu (…) Père, frères, mari, tous morts sans funérailles
      Et cinq braves enfants, sortis de ses entrailles.
      — (Jean Richepin, La Mer, 1886, page 208)

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier