allocation familiale

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
allocation familiale allocations familiales
\a.lɔ.ka.sjɔ̃ fa.mi.ljal\

allocation familiale \a.lɔ.ka.sjɔ̃ fa.mi.ljal\ féminin

  1. Somme d’argent allouée par la collectivité aux foyers qui ont au moins deux enfants à charge.
    • À Blainville-sur-l’Eau et à Damelevières la natalité est splendide ; […] Parce que les ménages ici sont jeunes, bien logés, bien payés et, surtout, décidés à la procréation par des allocations familiales très appréciables. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le nombre d’enfants recevant une allocation familiale était de 1 608 000 en 1973 et de plus de 2 millions en 1979. — (András Klinger, « Évolution de la fécondité et des mesures qui l’influencent en Hongrie », Natalité et politiques de population, Colloque de Paris, 2-4 décembre 1980)
    • Vous avez droit à une allocation familiale si vous avez la charge d’un enfant de moins de 18 ans. — (Ludovic Hirtzmann et Estelle Chirurgien, La santé au Québec, 2002)
    • À la naissance du bébé, afin de répondre aux mauvaises langues qui prétendaient qu’ils faisaient des enfants à tire-larigot pour toucher les allocations familiales, Georges avait, en guise de faire-part, reproduit une carte de réduction SNCF sur laquelle il avait écrit :
      « Les Poirier ont la joie de vous annoncer qu’ils bénéficient, enfin, des 75 % ! »
      — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier