antinomiser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De antinomique, avec le suffixe -iser.

Verbe Modifier

antinomiser \ɑ̃.ti.nɔ.mi.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’antinomiser)

  1. Donner un caractère antinomique à quelque chose.
    • Par ailleurs, je créé [sic : crée] dès à présent un néologisme pour antinomiser le concept du respect de la Nature et de la défense de l’environnement, et aider à mieux comprendre l’écologie. — (Philippe Bajeux, site plus.google.com)
    • Même chose encore pour les mouvements de jeunesse, qui sont d’abord —lorsqu’ils sont encadrés par des adultes, et qu’ils possèdent donc encore un caractère hétérogène et hétéronome— des mouvements orientés de manière universaliste vers la « socialisation » de la jeunesse dans les nouvelles conditions de la société industrielle et de la « société de masses » (jeunesses religieuses, jeunesses politiques, jeunesses ouvrières, scouts, etc.), et qui se convertissent ensuite en mouvements d’affirmation d’une « culture jeune » qui tendent, au moins au niveau du langage et des symboles, à s’antinomiser radicalement vis-à-vis du système des institutions sociétales classiques et des valeurs qui le soutiennent (quitte à se précipiter en avant-garde culturelle dans la nouvelle société systémique, médiatique et technocratique). — (Michel Freitag, ‎Yves Bonny, L’Oubli de la société, 2002)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier