Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De aride, avec le suffixe -iser.

Verbe modifier

aridiser \a.ʁi.di.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’aridiser)

  1. Donner un caractère aride à quelque chose.
    • On doit admettre, en effet, que le Sahara n’est aujourd’hui qu’un pays peu à peu aridisé, sous l’influence de circonstances mal connues, mais parmi lesquelles le déboisement des plateaux du centre et une modification des grands courants atmosphériques ont dû jouer un rôle capital, et qui a présenté, à une époque encore relativement récente, un aspect très différent. — (Bulletin de géographie d’Aix-Marseille, 1895)
    • Ainsi, c’est une chose, non seulement aridisée par le feu, mais une chose que le feu continue à brûler intérieurement, qui se révèle grâce à la force irrésistible qui fait tendre les eaux vers un lieu déterminé. — (Antoine Fabre d’Olivet, La Langue hébraique restituée, 1816)
    • Le plâtre demi-cuit β est aridisé pendant la calcination. — (site www.google.com/patents)
    • Être dehors était comme plonger la tête dans un four, l’air s’était encore condensé et aridisé. — (Véronique Olmi, Les Évasions particulières, Le Livre de Poche, 2022)

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes