arrière-automne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de automne avec le préfixe arrière-.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
arrière-automne arrière-automnes
\a.ʁjɛ.ʁ‿o.tɔn\
ou \a.ʁjɛ.ʁ‿ɔ.tɔn\

arrière-automne \a.ʁjɛ.ʁ‿o.tɔn\ ou \a.ʁjɛ.ʁ‿ɔ.tɔn\ masculin

  1. Les derniers jours de l'automne, ou, si un temps d’automne s'y fait encore sentir, le début de l'hiver.
    • Ainsi donc, en cet arrière-automne de l'année 1847, les moniales de la Fille-Dieu ont tout lieu de craindre l'agression des troupes fédérales. — (Robert Loup, Le jardin fermé : Fleurs cisterciennes de l'abbaye de la Fille-Dieu Romont, Mère Euphrasie Pittet, § Le dialogue éternel ; Éditions Saint-Paul, Fribourg, 1952, page 45.)
    • Vous descendiez l'avenue de l'Opéra par ce beau jour d´arrière-automne. — (Michel Butor, La modification, deuxième partie, chapitre VI ; Éditions de Minuit, coll. Double, Paris, 2008, p. 184)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier