Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

composé de avoir, beau et jeu.

Locution verbale Modifier

avoir beau jeu \a.vwaʁ bo ʒø\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. Être en situation favorable.
    • On aurait tort d’inférer de ces désastres que le comte Michel fût débauché. Il était exactement le contraire. Les sceptiques, à son sujet, auront beau jeu pour prétendre qu’il eût mieux valu mille fois qu’il eût des vices, les cartes, par exemple. On peut en effet admettre que, parfois, les cartes rappportent. Les idées fausses jamais. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 18.)
    • Il savait que les femmes de l’aristocratie devenaient après leur mariage des meubles de communauté pour la famille et les amis de leur mari. Elles sont d'ailleurs bien trop dévotes pour être sensuelles. Les étrangers n’ont pas beau jeu à ce train de galanterie. — (Jean Daridan, John Law: père de l'inflation, Les Éditions Denoël, 1938, p. 78)
    • Les collaborateurs de La Gazette médicale ont beau jeu d’ironiser sur les signes qui désignent aussitôt ces choléraphobiques : […]. — (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s’abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.93)

TraductionsModifier

PrononciationModifier