FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Corruption de l’allemand bannwart (« forestier »). [1]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
banvard banvards
\bɑ̃.vaʁ\

banvard \bɑ̃.vaʁ\

  1. Garde champêtre.
    • Les autres officiers municipaux étaient le « voible » (sergent de police), le « banvard » (garde champêtre), le « pâtre ». — (Positions des thèses, Ecole nationale des chartes (France), 1846)
    • Le Forestier était le garde des bois, en allemand bannwart, d’où nous sont venus, par corruption, les mots de banvard et de bannard, (qui, dans le vieux langage, signifie littéralement garde du territoire banal) et celui de brevard […] [1]

Vocabulaire apparenté par le sensModifier


TraductionsModifier

RéférencesModifier