belluaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bellua (« bête féroce », « monstre »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
belluaire belluaires
\bɛ.lɥɛʁ\

belluaire \bɛ.lɥɛʁ\ masculin

  1. (Antiquité) Celui qui, dans les jeux du cirque, combattait contre les bêtes féroces.
    • Un belluaire vint, le saisit [un singe déguisé en tigre] dans ses bras,
      Déchira cette peau comme on déchire un linge,
      Mit à nu ce vainqueur, et dit : tu n’es qu’un singe ! — (Victor Hugo, Les Châtiments, page 150, 1880)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier