biocratie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) De bio- et -cratie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
biocratie biocraties
\bjɔ.kʁa.si\

biocratie \bjɔ.kʁa.si\ féminin

  1. (Biologie) Darwinisme, sélection naturelle selon la loi du plus fort.
    • Le régime intérieur de cette biocratie finale n'est pas moins lié que sa puissance extérieure à l'évolution fondamentale de l'humanité. — (Auguste Comte, Système de politique positive, 1851)
  2. Eugénisme, état de droit où le pouvoir est donné aux médecins biologistes.
    • L’application la plus radicale, la plus extrême et la plus inhumaine d'une telle « biocratie » nous a été révélée par le IIIe Reich.
  3. (Politique) Société fondée sur les fonctions et aptitudes biologiques des individus.

NotesModifier

À l'époque où Auguste Comte utilise ce mot, le darwinisme n'est pas encore connu et le lamarckisme s’oppose au fixisme, c’est à dire qu’il propose l’hypothèse que les espèces sont évolutives. Il n’y a donc pas encore de mot pour exprimer le concept de « sélection naturelle selon la loi du plus fort » : la biocratie est alors un néologisme pour exprimer cette idée.

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier