FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1845)[1] Mot dérivé de bloquer, avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
blocable blocables
\blɔ.kabl\

blocable \blɔ.kabl\

  1. Que l’on peut bloquer.
    • Pour ce qui est du solde des sommes inscrites au crédit du compte bancaire, il est blocable et saisissable dans sa totalité, jusqu’à concurrence des sommes dues évidemment. — (Dominique Léonie, Comment arnaquer son banquier, Les éditions du Pont-neuf, Paris, 1995)
    • Cette suspension est blocable et les téléspectateurs ont pu remarquer que le coureur bloquait ou ouvrait selon qu’il se trouvait sur la route ou les pavés. — (World Tour Matériel 101 #8, velo101.com, 16 avril 2019)
    • Ce couteau de poche intègre également un coupe-capsules avec une lame dentée en forme de bec d’oiseau et une grande lame blocable, parfaite pour découper tant fromages que petits plats ou saucisson. — (Victorinox Wine Master : tout pour le vin, montres-de-luxe.com, 16 mars 2021)

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la deuxième édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1845, page 43.