Ouvrir le menu principal
Voir aussi : bon an mal an

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir bon an mal an.

Locution adverbiale Modifier

Adverbe
bon an, mal an
\bɔ.n‿ɑ̃ ma.l‿ɑ̃\

bon an, mal an \bɔ.n‿ɑ̃ ma.l‿ɑ̃\

  1. Variante de bon an mal an.
    • Tout au plus, le chapitre dispose-t-il d’une vague pécune qu’il partage entre ceux auxquels on ne confie aucun emploi, ce qui leur fournit, bon an, mal an, par tête, une somme d’environ trois cents francs et c’est tout. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Le fait est que, bon an, mal an, Garrote avait eu le temps de parcourir sur les galères du roi la côte de Barbarie et les îles d'Orient, dévastant les terres des infidèles, pillant leurs caramousals et leurs navires de guerre. — (Arturo Pérez-Reverte, Les Aventures du Capitaine Alatriste, vol.3 : Le Soleil de Breda, Seuil, 2013, chap.7)