Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de bulle avec le suffixe -er.

Verbe Modifier

buller \by.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Sceller d’une bulle.
    • On ne sait pas assez que du VIe au XIe siècle au moins tout fonctionnaire byzantin, quel que fut son grade, tout intellectuel, savant moine ou clerc lettré, tout aristocrate, quelle que fut sa classe, eurent leur sceau. Il semblerait même qu’aux Xe et XIe siècles, chacun dans l’empire ait bullé avec frénésie. — (Vitalien Laurent, « Le Corpus des sceaux de l’empire byzantin », dans Revue des études byzantines, no 1, 1964, 22, p. 314-317, page 315)
  2. (Intransitif) Présenter des bulles, des cloques
    • Si on ne fait pas attention, le papier peint peut buller.
  3. (Intransitif) (Familier) Ne rien faire. Note : Dérive de l’expression coincer la bulle venant à l’origine de l’argot militaire des artilleurs.
    • J’ai passé mes vacances à buller sur la plage. — (Claude Duneton, La puce à l’oreille, Stock, 1978, page 376)

SynonymesModifier

Ne rien faire (3) :

TraductionsModifier

PrononciationModifier