Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de c’, est, la, fin, des et haricots.
(Hypothèse 1) : au XVIIIe siècle sur les navires, la gestion des vivres prescrivait la consommation dans l’ordre suivant :
  1. Produits frais et animaux vivants.
  2. Biscuits de mer des salés et fumés.
  3. Jambon et haricots finissaient la cambuse.
La fin des haricots représentait donc la famine.
(Hypothèse 2) : Au XXe siècle, les internats servaient des haricots aux élèves en période de vaches maigres, car ils étaient considérés comme un aliment bon marché[1].
(Hypothèse 3) : Au début du XXe siècle, ne plus avoir de haricot dans un jeu de société signifiait la fin de la partie[2].

Locution-phrase Modifier

c’est la fin des haricots \s‿ɛ la fɛ̃ de a.ʁi.ko\

  1. (Figuré) (Familier) Se dit de la fin ultime.
    • Avec la crise, c’est la fin des haricots !
    • Il faut bien se dire que... c’est la fin des haricots pour nous ! — (Djungu-Simba Kamatenda, La fin des haricots: chronique congolaise, 2001)

TraductionsModifier

RéférencesModifier