FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de censure.

Verbe Modifier

censurer \sɑ̃.sy.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Blâmer, critiquer, reprendre.
    • Il y a des gens qui ne se plaisent qu’à censurer les actions d’autrui. On a fort censuré sa conduite.
  2. (En matière de dogme) Déclarer qu’un livre, qu’une proposition, etc. contient des erreurs.
    • Censurer un livre, censurer une proposition. La Sorbonne censura tel livre, telle proposition.
  3. (Par extension) Interdire la publication ou la diffusion de livres, revues, etc.
  4. (Droit) Frapper de nullité un acte législatif.
  5. Prononcer une peine disciplinaire contre un ou des membres d'une confrérie, d'un corps, etc.
    • La Cour a censuré deux de ses membres.
  6. (Médecine) Retirer un patient d'une étude lorsque l’on arrête de le suivre avant la survenue de l’événement étudié. Le patient est dit censuré, par exemple lorsqu'il est encore vivant à la fin d'une étude de survie.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier