chiffonnière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de chiffon, avec le suffixe -ière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chiffonnière chiffonnières
\ʃi.fɔ.njɛʁ\

chiffonnière \ʃi.fɔ.njɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : chiffonnier)

  1. Celle qui ramasse des chiffons.
    • Saint-Edme aperçoit une chiffonnière à moitié ivre qui monte sur une borne et crie alentour: « Vidock a été mis à pied. C’est Coco-Latour[sic] qui est maître de tout! » — (Bruno Roy-Henry, Vidock, éditions l’Archipel, 2001, page 212)
  2. (Vieilli) Meuble en forme de table avec des tiroirs pour ranger les chiffons.
    • Je savais à peu près — comme un homme qui n’a pas cherché à le savoir mieux — qu’elle ne quittait jamais sa mère ; — qu’elle travaillait habituellement près d’elle, à la même chiffonnière, dans l’embrasure de cette salle à manger, qui leur servait de salon ; — qu’elle n’avait pas d’amie en ville qui vînt la voir, et qu’elle ne sortait guère que pour aller le dimanche à la messe et aux vêpres avec ses parents. — (Jules Barbey d'Aurevilly, Le Rideau cramoisi, 1874, réédition Gallimard, collection Folio Classique, page 57)
    • La table peut être à écrire, à thé, à jeu, en chiffonnière, en « bonheur-du-jour » (pour la toilette !)… — (Cécile Jaurès, La modernité du xviiie siècle, Journal La Croix, page 21, 5 janvier 2015)
  3. (Par extension) Celui qui ramasse les matériaux, plastiques, verre, cartons, etc., et les objets usagés afin de les revendre.

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin chiffonnier
\ʃi.fɔ.nje\
chiffonniers
\ʃi.fɔ.nje\
Féminin chiffonnière
\ʃi.fɔ.njɛʁ\
chiffonnières
\ʃi.fɔ.njɛʁ\

chiffonnière \ʃi.fɔ.njɛʁ\

  1. Féminin singulier de chiffonnière.

PrononciationModifier

RéférencesModifier