contrepied

Voir aussi : contre-pied

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de contre- et de pied.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
contrepied contrepieds
\kɔ̃.tʁə.pje\

contrepied \kɔ̃.tʁə.pje\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. (Chasse) Direction prise par les chiens qui n’est plus celle que suit la bête.
    • Les chiens avaient pris le contrepied du cerf, du sanglier.
  2. (Figuré) Contraire de quelque chose.
    • Dieu sait de quelles peccadilles tu te confessais ! et il n’est pas une seule des Béatitudes dont tu n’aies passé ta vie à prendre le contrepied. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 82)
    • Il régnait, en fait, depuis la maladie de son père (1179) et n’avait négligé aucune occasion d’affirmer son autorité, en prenant le contrepied des décisions paternelles. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Variantes orthographiquesModifier


TraductionsModifier

RéférencesModifier