FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Formé à partir de deux éléments latin : cum (« avec »), et urbs (« ville »). C’est donc étymologiquement un « ensemble de villes ».
La notion et le terme ont été formulés dès le XIXe siècle par l’urbaniste britannique Patrick Geddes.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
conurbation conurbations
\kɔ.nyʁ.ba.sjɔ̃\

conurbation \kɔ.nyʁ.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. Ensemble urbain constitué de plusieurs noyaux urbains (ou villes) distincts.
    • En ville, les cimetières, eux aussi translatés en dehors des bourgs et des villes aux XVIIIe et XIXe siècles, ont souvent été rattrapés par la conurbation des faubourgs et des banlieues. — (François Michaud Nérard , « « Le cimetière français doit se réinventer pour ne pas mourir » », Le Monde. Mis en ligne le 31 octobre 2019)
    • Les chercheurs ont calculé que 17 mégalopoles et conurbations en Asie se classent parmi les 30 villes les plus touchées par la pollution de l’air. — (Mediapart du 26 septembre 2015, la pollution de l’air tue plus que le sida et le paludisme cumulés)
    • Depuis la fin des années 1990, de nombreuses municipalités ont été constituées à partir de conurbations.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier