coucou geai

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de coucou et de geai.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
coucou geai coucous geais
\ku.ku ʒɛ\
 
Le coucou geai.

coucou geai \ku.ku ʒɛ\ masculin

  1. (Ornithologie) Coucou de l’Ancien Monde parasite des corvidés, au dos brun avec des taches blanches.
    • Le coucou geai se nourrit principalement de chenilles processionnaires des pins et autres insectes.
    • On reconnaît très facilement le coucou geai au contraste violent entre le dessus et le dessous. — (Pierre Darmangeat, Oiseaux des bois et des campagnes, 2002)
    • Il n’est pas rare, en effet, de voir passer des Coucous gris encore que cet oiseau préfère voyager de nuit, des Coucous geais au vol si curieux semblable à celui des becs droits, des Pies surtout dont il parasite électivement les nids. — (Société des sciences naturelles et physiques du Maroc, Comptes Rendus des Séances Mensuelles - Volumes 30 à 36, 1964)

VariantesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.
  • coucou-geai

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier