dérèglement

Voir aussi : déréglément

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle) De règlement avec le préfixe dé-.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
dérèglement dérèglements
\de.ʁɛ.glə.mɑ̃\

dérèglement \de.ʁɛ.ɡlə.mɑ̃\ masculin

  1. État d’une chose déréglée, sortie de son fonctionnement normal et habituel.
    • Apparu aux États-Unis dans les années 1990, le concept de réensauvagement, qui veut rendre sa liberté à la nature, trouve un écho favorable, en France, à l’heure du dérèglement climatique et des menaces qui pèsent sur la biodiversité. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 23 novembre 2022, page 14)
    • Les sidérurgistes européens redoutent un dérèglement du marché avec un afflux de matière, ne trouvant plus de débouchés aux États-Unis. — (En acier trompé, Le Canard Enchaîné, 7 mars 2018, page 8)
    • Il gronde au bord du ravage des tourmentes noires et sans âge, les arbres sifflent des résistances incertaines, nous fermons toutes les fenêtres, le fleuve a des gémissements sourds de femmes violées et d’enfants saccagés, le fleuve est une âme à l’abandon qui fait entendre les chants terribles du dérèglement. — (Geneviève Amyot, Je t’écrirai encore demain, « Lettre d’avril », Éditions du Noroît, Montréal, 1995, page 80)
    • Le dérèglement du pouls, de l’esprit.
    • Le dérèglement d’une montre, d’une horloge.
  2. Écart constant vis-à-vis des règles de la morale.
    • Vivre dans le dérèglement.
    • Le dérèglement de sa vie, de ses mœurs.
    • Les dérèglements de ce jeune homme ont ruiné sa famille.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier