Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De deux et temps → voir à deux temps.

Adjectif Modifier

Singulier et pluriel
Masculin
et féminin
deux-temps
\dø.tɑ̃\

deux-temps \dø.tɑ̃\

  1. (Mécanique) Qui comporte deux temps.
    • On étudie ici le moteur deux temps de marque Marinelli équipant des scooters. Ce moteur, inventé en 1860 par Étienne Lenoir, concerne les petites cylindrées de l’ordre de 50 cm3. — (Anne-Emmanuelle Badel & ‎Emmanuel Angot, Physique : Méthodes et exercices MPSI-PTSI, éd. Dunod, 2011, p. 378)
    • En 1860, Etienne LENOIR, né à Mussy-la-Ville (Belgique) mais connu comme ingénieur français, prend le premier brevet de "moteur à explosion" dont plusieurs centaines d'exemplaires sont construits au cours de la même année. Ce moteur deux temps fonctionnait, sans compression préalable, avec un mélange d'air et de gaz d'éclairage. — (Joseph Martin & ‎Pierre Wauters, Installations thermiques motrices: Analyse énergétique et exergétique, 2e éd. revue, Presses Universitaires de Louvain, 2011, p. 185)

SynonymesModifier

  • […]; les vibrations du moteur à deux-temps et de la chaîne de tronçonnage en mouvement sont absorbées, par conséquent, d’une manière encore plus efficace dans la zone tampon. — (Le Fruit Belge, 1984, vol.52-53, p.62)

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
deux-temps
\dø.tɑ̃\

deux-temps masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Mécanique) Moteur à deux temps.