Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Deuxième moitié du Xe siècle) Du latin dŭos, accusatif masculin pluriel de dŭo (« deux »), lui-même issu de l’indo-européen commun *dwóh₁.

Adjectif numéral Modifier

Invariable
deux
\dø\
 
Deux cygnes.

deux \dø\ cardinal pluriel

  1. (Antéposé) Un plus un.
    1. Qui est le double de l’unité.
      • La ploutocratie chilienne s’était appuyée sur deux forces : les milieux réactionnaires de la Marine et les intérêts impérialistes britanniques. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
      • Les deux routiers sont attablés, occupés à exterminer en silence un plateau de fromages et les deux kils de rouge qui vont avec. — (Pascal Perbet, Tribu Vivaldi, Éditions Julliard, 2015, chap. 1)
      • Je les ai vus tous deux ensemble, tous les deux.
    2. (Ça fait deux) Deux choses différentes, séparées, distinctes, irréconciliables.
      • Toi et la patience, ça fait deux.
    3. (Familier) Très petit nombre indéterminé.
      • J’ai deux mots à vous dire.
      • Ce n’est qu’à deux pas d’ici.
      • Écrivez-moi deux lignes seulement.
      • Je suis à vous dans deux secondes.
  2. (Postposé) Deuxième, second.
    • Page deux.
    • Article deux. Tome deux.
    • Le deux du mois, ou simplement le deux, le second jour du mois.
    • Henri deux, roi de France. Catherine deux, impératrice de toutes les Russies.
      On écrit ordinairement : Henri II, Catherine II.

NotesModifier

L’emploi pour le deuxième monarque est critiqué : On emploie les adjectifs de nombres cardinaux au lieu des adjectifs de nombre ordinaux […] en parlant des souverains et des princes de même nom qui ont gouverné le même pays, comme : Georges trois, Louis quatorze. On doit excepter les deux premiers de la série, comme Edward Premier, François Second, Henri Second. Il n’est point exact de dire : François Deux, Henri Deux. Bien des personnes font cette faute. — (F. Grandineau, Grammaire royale, ou Recueil des règles grammaticales de la langue française écrit pour servir à l’instruction de son Altesse Royale la princesse Victoria d’Angleterre, seconde partie, chapitre IV : Adjectifs déterminatifs, § Des adjectifs de nombre ; Simpkin, Marshall et Co. Stationers’-Hall Court, Londres, 1835, page 203)

Transcriptions dans diverses écrituresModifier

→ voir 2

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

 
Le chiffre deux (2) en langue des signes.
Invariable
deux
\dø\

deux \dø\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Au masculin) Nombre représentant deux unités.
    • Le produit de deux multiplié par cinq.
    • Le nombre deux.
    • Deux à deux.
  2. (Au masculin) 2, chiffre qui marque deux.
    • Ce deux est mal fait.
    • Effacez ce deux.
  3. (Par métonymie) Chose repérée par le numéro 2, par exemple, carte à jouer, côté d’un qui porte deux points, cheval dans une course, etc.
    • Un deux de cœur, de pique, d’un domino.
    • Amener cinq et deux.
    • C’est le deux qui a remporté la course.
    • La deux est une piste difficile.
  4. (Au masculin) (Avec le) Deuxième jour du mois.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Ouest) : écouter « deux [dø] »
  • (Région à préciser) : écouter « deux [dø] »

HomophonesModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

Précédé
de un
Cardinaux en français Suivi
de trois
  L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.