Étymologie

modifier
(Adjectif numéral, Nom commun 1) Du moyen français cent, de l’ancien français cent, du latin centum (« cent »).
(Nom commun 2) De l’anglais cent.

Adjectif numéral

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cent cents
\sɑ̃\

cent \sɑ̃\ masculin et féminin identiques

  1. (Antéposé) Quatre-vingt-dix-neuf plus un, soit dix fois dix, correspondant au nombre 100.
    • Thorshavn est une capitale lilliputienne : elle compte huit cents habitants, et on la traverse en cinq minutes […] — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, page 32)
    • Ils demandent ensuite cent francs chacun de gratification quand ils auront trouvé le pêcheur pour nous conduire à l’Oyapok. — (Albert Londres, L’Homme qui s’évada, Les éditions de France, 1928, page 103)
    • Le Glaoui avait amené cinq cents cavaliers, les Rehamma autant et le Goundafi deux cents. Ces douze cents fusils formèrent le noyau le l’armée hafidiste. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des hautes études marocaines, Les Éditions de la porte, Rabat, 1947, page 162)
    • Offrir cinq cents flacons de vinaigre des quatre-voleurs comme produit désinfectant au bureau de bienfaisance du XIe arrondissement, c’est un acte généreux […] — (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s’abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, page 199)
    • Son propre chemin de croix a été douloureux jusqu’à maintenant. On ne perd pas cent livres et on ne plonge pas dans l’introspection sans perdre de sa superbe, de son ego et de son arrogance. — (Denise Bombardier, La résurrection de Coderre, Le Journal de Québec, 29 mars 2021)
  2. (Par extension) Un grand nombre de.
    • Vous trouverez cent occasions plus favorables.
    • Il y a été cent fois.
    • Cent et cent fois.
    • — Je te l’ai dit la dernière fois, je te l’ai dit l’avant-dernière fois, je te l’ai dit cent fois, tu es sûr de ne pas le savoir ? — (Marguerite Duras, Moderato cantabile, Les Éditions de Minuit, 1958)
    • Il y en a plus de cent à qui cela est arrivé avant nous : Cela est arrivé à beaucoup de personnes avant nous.
    • Je vous le donne en cent : Il vous sera fort difficile et peut-être impossible de deviner la chose dont il s’agit.
    • Je vous le donne à deviner en cent ; il avait peur du diable, des revenants, des esprits et de mille autres billevesées ; du reste, il se moquait d’un homme, et de deux, comme vous d’un fantôme. — (Théophile Gautier, Onuphrius, 1832)
  3. (Postposé) Centième, 100e, dont l’ordre est de 100.
    • Page cent.
    • Chant premier, vers deux cents.
    • Comptez vos pages, les enfants, comptez... les romanciers en font autant. Il faut les voir, quand ils atteignent la page 100 ! C’est le cap Horn du romancier, la page cent ! Il y débouche une petite bouteille intérieure, danse une discrète gigue, s’ébroue comme un cheval de labour, et, allons-y, replonge dans son encrier pour s’attaquer à la page 101. — (Daniel Pennac, Comme un roman, Gallimard, 1992, page 122)
Des particularités orthographiques s’imposent pour les pluriels :
Cent se met au pluriel lorsqu’il est multiplié et en fin d’adjectif numéral, sauf dans l’écriture des dates (l’année mille neuf cent)
  • Cent.
  • Deux cents.
  • Trois cent un.
  • Entre trois cents et quatre cent mille.
Au sujet des traits d’union, les numéraux composés sont (avec l’orthographe de 1990) systématiquement unis par des traits d’union, alors qu’ils ne l’étaient (avec l’orthographe traditionnelle) que pour les nombres inférieurs à cent.
Orthographe traditionnelle Orthographe de 1990
cent vingt et un cent-vingt-et-un
trois cent trente-deux mille cinq cent un trois-cent-trente-deux-mille-cinq-cent-un
De cette manière (orthographe rectifiée de 1990), on distingue par exemple :
  • mille-cent vingtièmes (1100/20)
  • mille cent-vingtièmes (1000/120)
  • mille-cent-vingtième (1120e).

Synonymes 

modifier

Dérivés

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
cent cents
\sɑ̃\

cent \sɑ̃\ masculin

  1. Nombre 100, soit dix fois dix, entier naturel après quatre-vingt-dix-neuf.
    • Des mille et des cents.
    • Cent en chiffres romains s'écrit C.
  2. (Vieilli) Centaine.
    • Un cent, deux cents, trois cents d’œufs, de paille, de foin.
    • Vendre, acheter au cent.
    • Combien vaut le cent de ces marrons ?
    • Jouer, faire un cent de piquet : Jouer une partie de cent points au piquet.
    • Notre laitière ainsi troussée
      Comptait déjà dans sa pensée
      Tout le prix de son lait, en employait l’argent,
      Achetait un cent d’œufs, faisait triple couvée ;
      La chose allait à bien par son soin diligent.
      — (Jean de La Fontaine, La Laitière et le Pot au lait, second recueil, livre VII, 1678)
    • Le malheureux notaire croyait avaler un cent d’épingles. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 98)
    • Que mes artistes préférées étaient Audrey Hepburn et Lollobrigida.
      « C’est bien contradictoire ! me dit-elle. L’une est maigre comme un cent de clous, l’autre est dodue comme vous. »
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 72)
    • CENT, en allemand hundert, en danois hundrede, en suédois hundra, hundrade, en hollandais honderd, en anglais hundred, en espagnol ciento, cien, en portugais cem, cento, en italien cento. Nombre qui, dans le commerce, perd souvent sa valeur réelle pour en prendre une autre de convention et supérieure à celle qu’indique cette dénomination. Ainsi, à Amsterdam, le cent de cuirs et peaux est de 104 pieces, le cent de planches de Suède 120, de planches de Westewyck 124, planches de Christiania 127, planches du Nord et de Kopperwyck 132.
      À Anvers le cent de cornes de bœufs est de 104 pièces. Pour tous les objets qui se vendent au marché, tels que les œufs, les noix, etc., le cent est de 4 quarterons ou 104 pièces.
      À Brunswick, Copenhague, Danzig, Francfort-sur-Mein, Hambourg, en Suède, et généralement dans toute l’Allemagne, le grand cent est de 120 pièces et se subdivise en 2 schocks = 3 zimmer = 6 stiege ou snese = 8 mandel = 10 douzaines = 12 decher ou dizaines. Le cent ordinaire est de 100 pièces.
      À Elseneur, le grand cent de douves, bourdillons, pipailles, etc., = 12 ring ou tal = 48 schock = 720 wurff ou kast = 2880 pièces. Le grand cent de lattes ou planches de Norwége = 4 quarters = 120 pièces.
      À Riga, le petit cent est de 120 pièces et se divise en 2 schock = 3 zimmer = 4 band = 6 stiege = 8 mandel. Le grand cent est de 20 grosses = 24 petits cents = 2880 pièces.
      Dans les verreries de l’Allemagne, on appelle cent (
      hütten-hundert) un nombre de 25 pièces.
      À Londres, le grand cent est de 120 pièces. Le cent de harengs est aussi de 120, et le cent de poissons secs de 124.
      — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
    • Quand je passais à côté de lui, il frisait sa moustache d’un air féroce et roulait de gros yeux, comme s’il eût voulu sabrer un cent d’Arabes. — (Alphonse Daudet, Le Petit Chose, 1868, page 63)
    • Le Petit rat Justin sentit la peur lui courir sur la peau comme un cent de puces aux pattes glacées. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 47)
    • Il ne savait pas que, depuis une quinzaine de jours, les grands frères dansaient devant le buffet parce qu’on ne tuait plus de Porcs à Vergnelibert. Ils n’avaient plus dans le ventre que le cent d’épingles de la faim. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 121)
  3. (Métrologie) (Belgique) (Désuet)
    • CENT. Mesure agraire, autrefois usitée en Belgique, représentant la 16e partie du bonnier. Voyez aussi Ligne.
      Courtray. Le cent de terre = 100 verges carrées = 10000 pieds carrés = 8398.86 pieds carrés de Paris = 8.8625 ares.
      Tournay. Le cent de terre = 100 verges carrées de 9 pieds 3 pouces de côté = 8598 pieds 42 pouces carrés = 7225 pieds carrés de Paris = 7.6239 ares.
      — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
  4. (Métrologie) (Désuet)
    • Erreur Lua dans Module:exemples à la ligne 109 : Paramètre « CENT. Mesure de solidité, autrefois usitée en France pour le bois de charpente. Le cent de pièces ou solives, dit grand cent, faisait 300 pieds cubes de Paris » inconnu.
  5. (Métrologie) (Désuet)
    • CENT, Centaine, Grand cent. Mesure de capacité pour le sel, usitée en France, dans les départements de Charente Inférieure, Loire Inférieure et Vendée, comprenant les anciennes provinces de Saintonge, Pays-d’Aunis, Bretagne et Poitou.
      Le cent ou grand cent de sel, en usage à Marennes, Brouage, La Tremblade, Marans, île d’Oléron, La Rochelle, ile de Ré, les sables d’Olonne, Nantes, le Croisic, Noirmoutiers, etc., contient 14 grands muids de La Tremblade = 18⅔ muids de bosse ou combles = 28 muids ras = 100 setiers = 336 mines = 672 boisseaux ou demi-hectolitres = 336 hectolitres = 115.551 quarters d’Angleterre.
      […]
      Le cent ou grand cent auquel on rapporte les diverses autres mesures de localités, est la mesure de vente la plus généralement adoptée dans les grandes transactions ; le nom de
      cent vient de ce qu’autrefois on vendait par 100 setiers, qui répondent aux 28 muids ras, etc. Dans les petites ventes, on traite au boisseau, qui est le demi-hectolitre, et pèse depuis 37 jusqu’à 45 kilog. ; mais ce n’est guère que pour les sels de la consommation et qui s’expédient pour la France.
      À Amsterdam, il y avait autrefois le
      honderd ou cent de sel de 404 maten, pesant 40000 ℔ ou 19760 kilog., contenant environ 248 hectolitres ou 8 lasts. À Elseneur, on le compte pour 7 lasts, à Hambourg, pour 7 ⅓ lasts. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)

Synonymes

modifier
Environ cent :

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
cent cents
\sɛnt\

cent \sɛnt\ masculin

  1. Division monétaire valant un centième de l’unité principale de nombreuses monnaies (dollar, euro, rand, etc.). Pour l’euro, cette division est préférablement appelée centime en France. Le symbole est ¢ (Unicode U+00A2) ou c selon la monnaie.
    • Il y a cent cents dans un dollar.
  2. (Musique) Division de l’intervalle musical qui vaut dans l’échelle logarithmique 1/1200e d’octave. Le demi-ton tempéré est égal à 100 cents.

Synonymes

modifier

Abréviations

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Nom 1, Adjectif numéral, Adjectif :

On prononce cent-t-hommes (\sɑ̃.t‿ɔm\) et non cents-z-hommes (\sɑ̃.z‿ɔm\), à défaut de quoi on commet un pataquès.

Nom 2 :


Homophones

modifier

Nom 1, Adjectif numéral, Adjectif :

Voir aussi

modifier

Références

modifier
Précédé
de quatre-vingt-dix-neuf
Cardinaux en français Suivi
de cent-un

Étymologie

modifier
Du latin centum.

Adjectif numéral

modifier

cent \Prononciation ?\ (pluriel : cens)

  1. Cent.
    • Cinc cent anz ou mil — (Grant mal fist Adam, ms. 19525 de la BnF, f. 49v. a.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • A cens et a milliers — (1=Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 183r. c.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés dans d’autres langues

modifier
 

Étymologie

modifier
Du latin centum.

Adjectif numéral

modifier

cent

  1. Cent.

Variantes

modifier

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
De l’ancien français cent.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
cent
\sɛnt\
cents
\sɛnts\

cent \sɛnt\

  1. Division monétaire valant un centième de dollar, d’euro, etc.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier
  • États-Unis (Californie) : écouter « cent [sɛnt] »
  • (Région à préciser) : écouter « cent [Prononciation ?] »

Homophones

modifier

Étymologie

modifier
du latin centŭm (« cent »)

Adjectif numéral

modifier

cent \ˈsen\

  1. Cent.

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Étymologie

modifier
Du latin centum, du français cent, de l’italien cento.

Adjectif numéral

modifier

cent \t͡sent\ invariable

  1. Cent (100).
    • Eble nenie en la ĉirkaŭ cent jaroj la loko estis pli ŝanĝita, ol en unu malgranda frukta ĝardeno post malnova ŝtona domo kun longa laŭbo antaŭ la pordo. — (Zamenhof, La batalo de l’ vivo, 1891)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • cent sur l’encyclopédie Wikipédia (en espéranto)  

Références

modifier

Bibliographie

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

cent \Prononciation ?\

  1. Cent.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

cent \Prononciation ?\

  1. Cent.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

cent \Prononciation ?\

  1. Cent.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Nombre Singulier Pluriel
Nom cent centen
Diminutif centje centjes

cent \Prononciation ?\ masculin

  1. Centime, cent.
  2. Sou, centime, liard, rond.
    • Bulken van de centen
      Avoir du foin dans ses bottes
    • Hij zit op zijn centen
      Il est dur à la détente
    • Doodvallen op een cent
      Avoir des oursins dans la poche

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,5 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

cent (orthographe normalisée du poitevin-saintongeais)

  1. Cent.

Références

modifier
  • Vianney Piveteau, Dicciounaere poetevin-séntunjhaes / Dictionnaire françois-poitevin-saintongeais, Geste, 2006, Broché, 780 pages, ISBN 978-2-84561-227-3[version en ligne (page consultée le 9 avril 2019)]

Étymologie

modifier
Du latin cĕntum.

Adjectif numéral

modifier

cent [ˈsent] (graphie normalisée) invariable

  1. Cent (nombre).

Nom commun

modifier

cent [ˈsent] (graphie normalisée) masculin

  1. Cent (nombre).
    • De cent en quaranta.
      De loin en loin, rarement.
    • Far d’un, cent.
      Produire cent fois plus.
    • De cent parts una.
      La centième partie.
    • Trenta del cent.
      Trente pour cent.
    • Trenta per cent.
      Trente pour cent.
    • Dos cents mètres.
      Deux cents mètres.
    • Dos cent vingt mètres.
      Deux cent vingt mètres.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Cas Singulier Duel Pluriel
Nominatif cent centa centi
Accusatif cent centa cente
Génitif centa centov centov
Datif centu centoma centom
Instrumental centom centoma centi
Locatif centu centih centih

cent \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. (Musique) Cent.
  2. (Métrologie) Quintal.