Ouvrir le menu principal

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Voir le néerlandais dek.

Verbe Modifier

dek

  1. Couvrir, recouvrir.

SynonymesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

(1499)[1] À comparer au cornique et au gallois dec devenu deg, au vieil irlandais deich, etc : d'un celtique *dekn, de l’indo-européen *dékni qui a donné le sanskrit दश (daśa), le grec δέκα, le latin decem, le gothique taihun (anglais ten, allemand zehn) , etc.[2]

Adjectif numéral Modifier

dek \ˈdeːk\

  1. Dix.
    • Hag el leandi-se oa arcʼhant da rentañ dek gwech pinvidik pep hini anezho ! — (Lan Inizan, Emgann Kergidu 1, Éditions Al Liamm, 1977, p. 36)
      Et dans ce monastère, il y avait de l’argent pour rendre dix fois riche chacun d’eux !
    • Dek vloaz diwezhatocʼh e oa cʼhoazh eno. — (Fañch Elies, Pircʼhirin kala goañv, in Al Liamm, niv. 12-13, Genver-Ebrel 1949, p. 17)
      Dix ans plus tard, il était encore là.

DérivésModifier

Nom commun Modifier

dek \ˈdeːk\

  1. Le nombre dix.
    • [...] pemp gwech daou a ra dek. — (Lan Inizan, Toull al lakez, Le Goaziou, Kemper, Derrien, Brest, 1930, p. 12)
      Cinq fois deux font dix.

Pronom Modifier

dek \ˈdeːk\

  1. Dix.
    • Ur stroll marcʼheien a-dreñv e gein :
      Dek ’zo, ha dek all, ha dek ouzhpenn !
      — (Kervarker, Lez-Breizh, in Barzhaz Breizh, Mouladurioù Hor Yezh, 1988, p. 89)
      Une troupe de guerriers derrière lui : il y en a dix, et dix autres, et dix de plus !
    • An dek a goust 3 lur nevez + 0,60 evit ar mizoù kas. — (Deiziadur godell 1961, in Al Liamm, niv. 88, Gwengolo-Here 1961, p. 375)
      Les dix coûtent 3 nouveaux francs + 0,60 pour les frais d’envoi.

RéférencesModifier

Précédé
de nav
Cardinaux en breton Suivi
de unnek

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Du latin decem, du grec ancien δέκα, déka.

Adjectif numéral Modifier

dek \dek\ cardinal invariable mot-racine UV

  1. Dix.

DérivésModifier

Académiques:

Autres:

Voir aussiModifier

  • dek sur l’encyclopédie Wikipédia (en espéranto)  

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « dek [dek] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « dek [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « dek [Prononciation ?] »

RéférencesModifier

Vocabulaire:

IndonésienModifier

ÉtymologieModifier

Du néerlandais dek.

Nom commun Modifier

dek \Prononciation ?\

  1. (Marine) Pont de navire.

SynonymesModifier

JeberoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

dek \Prononciation ?\

  1. Eau.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de dekken.

Nom commun Modifier

dek

  1. Couverture.
  2. (Marine) Pont de navire.

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

dek \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de dekken.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,5 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


PapiamentoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

dek

  1. Enceinte, pleine.

SynonymesModifier

TchèqueModifier

Forme de nom commun 1 Modifier

dek \Prononciation ?\

  1. Génitif pluriel de deka.

Forme de nom commun 2Modifier

dek \Prononciation ?\

  1. Génitif pluriel de deko.