cʼhwecʼh

Voir aussi : chwech

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen breton chouech, cornique whâth et whêth, gallois chwech, vieil irlandais , ses et fes de même sens : d'un celtique *sweks, sanskrit षष् (ṣaṣ), latin sex, gothique saihs (anglais six, allemand sechs), lituanien szeszì, etc.[1]

Adjectif numéral Modifier

cʼhwecʼh \ˈxwɛːx\

  1. Six.
    • Cʼhwecʼh mercʼh wercʼh ar marcʼhallacʼh o tougen cʼhwecʼh sacʼhad kercʼh war c’hwecʼh marcʼh kallocʼh ha cʼhoazh oa cʼhwecʼh manacʼh war o lercʼh.
      Six filles vierges de la place du marché portant six sacs d’avoine sur six étalons et encore il y avait six moines qui les poursuivaient.
    • E vontr a oa torret abaoe cʼhwecʼh miz. — (Roparz Hemon, War ribl an hent, Al Liamm, 1971, page 120)
      Sa montre était cassée depuis six mois.

Variantes orthographiquesModifier

  • Cʼhouecʼh (avant la réforme de l’orthographe de 1942)

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce
Précédé
de pemp
Cardinaux en breton Suivi
de seizh