Étymologie

modifier
(Siècle à préciser) Du latin manu scriptus (« écrit à la main »). Au XIe siècle, le latin médiéval manuscriptum désigne un acte rendu fiable par sa signature et un document écrit de la propre main de son rédacteur.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin manuscrit
\ma.nys.kʁi\

manuscrits
\ma.nys.kʁi\
Féminin manuscrite
\ma.nys.kʁit\
manuscrites
\ma.nys.kʁit\

manuscrit \ma.nys.kʁi\

  1. Qui est écrit à la main, par opposition à ce qui est imprimé, ou copié à la machine.
    • Cependant les éditions incunables des Météorologiques, tout comme les autres versions manuscrites et imprimées de ce texte, transmirent dans les commentaires qui les accompagnaient diverses discussions autour de l'alchimie, […]. — (Didier Kahn, Alchimie et Paracelsisme en France à la fin de la Renaissance (1567-1625), Librairie Droz, 2007, page 52)

Quasi-synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
manuscrit manuscrits
\ma.nys.kʁi\
 
Manuscrit d’un poème.

manuscrit \ma.nys.kʁi\ masculin

  1. (Édition) Écrit, par opposition aux imprimés ou aux photocopies.
    • Il avoue que son respect pour l’ancien manuscrit est allé jusqu’à imprimer plusieurs passages qu’il ne comprenait plus lui-même. — (Stendhal, De l’Amour, 1re préface de 1826)
    • Sa première préoccupation ce fut de collationner tous les manuscrits du Talmud qu’il put se procurer, afin de s’assurer d’un texte correct. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (En particulier) Écrit précieux par son ancienneté, ou par son objet, ou par sa matière et sa rareté.
    • Le manuscrit trouvé sur le corps de Pétéménon, fils de Cléopâtre, était placé entre les premiers tours des bandelettes, mais de manière à être visible lorsqu’on ôtait le couvercle du sarcophage peint qui renfermait la momie proprement dite. — (Frédéric Cailliaud, Voyage à Méroé, au fleuve Blanc, au-delà de Fâzoql, t. 4, 1827, p. 27)
    • Je m’étais déterminé à prendre la route de Salzburg, afin de voir la Bibliothèque de l’archevêché de cette ville , composée de 21000 volumes ; elle contient un assez grand nombre de raretés en manuscrits et en livres incunables; […]. — (Jean Duchesne, Voyage d’un Iconophile, Paris : Heideloff & Campé, 1834, page 56)
  3. (En particulier) Version originale d’une œuvre de l’esprit écrite.
    • C’est là que j’ai cherché la véritable orthographe du manuscrit original, tel qu’il fut exécuté sous les yeux de Joinville par un des clercs de sa chancellerie. C’est là que je crois avoir retrouvé sa langue, exempte de toutes les altérations qu’y ont introduites des copistes d’un autre temps et d’un autre pays. — (Natalis de Wailly, Mémoire sur la langue de Joinville, Paris : librairie A. Franck, 1868, page 3)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d’un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l’infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)

Abréviations

modifier
  1. ms. (Édition) Initiales de manu et de scriptus.
    • Il n’est pas facile de trancher la question des rapports entre le ms. d’Oxford et les autres manuscrits. — (Stewart Gregory et Claude Lutell, « Les fragments d’Oxford du Cligés de Chrétien de Troyes », Romania n° 451, 1992, volume 113, page 321), sur persee.fr, consulté le 25 juin 2017.)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin manu scriptus (« écrit à la main »).

Adjectif

modifier
Nombre Singulier Pluriel
Masculin manuscrit
\ma.nys.ˈkɾit\
manuscrits
\ma.nys.ˈkɾit͡s\
Féminin manuscrita
\ma.nys.ˈkɾito̞\
manuscritas
\ma.nys.ˈkɾito̞s\

manuscrit \ma.nys.ˈkɾit\ (graphie normalisée)

  1. Qui est écrit à la main, par opposition à ce qui est imprimé, ou copié à la machine.
    • Al canton èra mercat d'una crotz, traçada de l'estilon blau e puèi, al mièg, lo títol, manuscrit tanben. — (Jean Boudou, La Santa Estela del Centenari, 1960 [1])
      Le titre, manuscrit aussi, était marqué au coin d'une croix, tracée au stylo bleu et puis, au milieu.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
manuscrit
\ma.nys.ˈkɾit\
manuscrits
\ma.nys.ˈkɾit͡s\

manuscrit \ma.nys.ˈkɾit\ masculin (graphie normalisée)

  1. (Édition) Écrit, par opposition aux imprimés ou aux photocopies.
    • E prenguèt lo manuscrit de las mans de fraire Guilhèm. — (Jean Boudou, La Santa Estela del Centenari, 1960 [1])
      Et il prit le manuscrit des mains de frère Guilhem.

Variantes dialectales

modifier

Références

modifier