Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Vient probablement de ce qu’une pression artérielle insuffisante entraîne de la fatigue.

Locution nominale Modifier

deux de tension \dø‿d tɑ̃.sjɔ̃\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Familier) Personne apathique, peu énergique.
    • C’est un deux de tension, ce mec. Regarde comment il court, on dirait qu’il va s’endormir !
  2. (Familier) Personne qui met du temps à réagir, dont les réflexes sont lents à se déclencher.
    • Mais arrête au moins les balles faciles, j’ai jamais vu un deux de tension comme ça.

Variantes orthographiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Locution adjectivale Modifier

deux de tension \dø‿d tɑ̃.sjɔ̃\

  1. (Familier) Apathique, mou, sans énergie.
    • Ce prof, il est deux de tension comme c’est pas permis. À mon avis il doit pas en fumer qu’un avant de venir.
  2. (Familier) Qui met du temps à réagir, dont les réflexes sont lents à se déclencher.
    • Excuse j’avais pas vu, je suis trop deux de tension en ce moment.

Variantes orthographiquesModifier

PrononciationModifier