en loucedé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Louchébem) Altération en largonji de en douce.

Locution adverbiale Modifier

en loucedé \ɑ̃ lus.de\

  1. (Argot) En douce.
    • Le soir on devait se défringuer, enlever même la liquette devant l’gâfe pour lui faire voir qu’on ne passait rien en loucedé (ni cordelettes, limes ou lames). — (Jean Genet, Notre-Dame des fleurs, Éditions Folio, 1948)
    • Le soir, je me charge de la jaffe, aidé par Martine qui saute sur l’occasion de se faire pétrir le balancier en loucedé. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 123)
    • Ce transfert de pouvoir a été rendu possible, l’été dernier, grâce à un amendement à la loi Macron passé totalement inaperçu et ajouté en loucedé, au dernier moment, par le gouvernement. — (Hervé Liffran, Les sociétés de vigiles sur terrain glissant, Le Canard enchaîné, 8 juin 2016)

VariantesModifier