Voir aussi : eténdi

Étymologie

modifier
(Date à préciser) Composé de la racine etend (« étendre ») et de la finale -i (verbe).
Voir la conjugaison du verbe etendi
Infinitif etendi

etendi \e.ˈten.di\ transitif

  1. Étendre, déployer pour faire occuper une plus grande surface.
    • Ŝi etendas la bantukon sur la sablon de la plaĝo.
      Elle étend la serviette sur le sable de la plage.
    • Tiel li denove sidiĝis en sian avan seĝon, denove etendis la piedojn sur la varman tapiŝon […]. — (L. L. Zamenhof, La batalo de l’ vivo, 1891 → lire en ligne)
      Ainsi il s’assit de nouveau dans son siège de grand-père, étendit de nouveau ses pieds sur le tapis chaud […].
  2. Tendre, diriger vers.
    • Etendi la manon
      Tendre la main
    • Neĝulino rigardis la belan pomon kaj vidante, ke la kamparanino manĝas, ne povis sin deteni, etendis la manon kaj prenis la venenan parton. — (Frères Grimm, Blanche-Neige dans Contes de l'enfance et du foyer, 1812, traduit de l’allemand vers l’espéranto par Kabe sous le titre Neĝulino, Elektitaj Fabeloj, 1906 → lire en ligne)
      Blanche-Neige regarda le fruit avec envie et quand elle vit que la paysanne en mangeait, elle ne put résister plus longtemps. Elle tendit la main et prit la partie empoisonnée de la pomme.
  3. (Sens figuré) Donner plus de portée, élargir.
    • La reĝo etendis tiun leĝon al la tuta lando.
      Le roi a étendu cette loi à tout le pays.

Synonymes

modifier

Antonymes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

→ voir la catégorie Mots en espéranto comportant la racine etend  .

Prononciation

modifier

Références

modifier

Bibliographie

modifier