exténuement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de exténuer avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
exténuement exténuements
\ɛk.ste.nu.mɑ̃\

exténuement \ɛk.ste.nu.mɑ̃\ masculin

  1. (Rare) Fait d’exténuer ou d’être exténué.
    • À travers ce défi, la forme romanesque ne romance jamais le témoignage, elle l’authentifie en contournant l’écueil de la fiction à partir d’une « langue-objet », si familière alors de la pétrification qu’elle dénonce, si réceptive à la capture de l’exténuement et de l’exil d’Israël. — (Georges-Elia Sarfati, « Parler dans la nuit », dans Michaël de Saint-Cheron, Autour de Elie Wiesel, 1996)
    • [...] nous éprouvions pourtant que de ce nous le tas déborderait, qu’une énergie sans fond le limerait, que les moi se noueraient comme des cordes, aussi mal amarrées que les dernières cannes de fin de jour, quand le soleil tombe dans l’exténuement du corps. — (Édouard Glissant, La Case du commandeur, Seuil, 1981)
    • [...] puisqu’enfin, sans avoir égard à notre exténuement, on nous a conduits tous d’une traite à Paris, où dix-neuf de nos compagnons d’infortune ont encore perdu la vie... — (Mercure français, n° 41, 1er septembre 1794, p. 158)

SynonymesModifier

TraductionsModifier