faire profession

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de faire et de profession.

Locution verbale Modifier

faire profession \fɛʁ pʁɔ.fɛ.sjɔ̃\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Religion) Professer ou admettre, une doctrine, un dogme ou une religion.
    • En voyant ses mauvais mœurs, ses goûts épicuriens, l'impiété même dont il faisait profession ouverte, sauf à s'en défendre tant bien que mal, soupçonnerait-on que Costar était d'église ? — (Monseigneur Antonin Fabre, Les ennemis de Chapelain, tomes 1 & 2, collect. Études littéraires sur le XVIIe siècle; Éditions A. Fontemoing, 1897, p. 160)
    • Tu admets, ô Prospêtès, que, par le verbe et par la plume, je fasse profession d’amoralité. Que je me décrive comme un être ayant rompu avec la morale officielle ou la morale officieuse. — (E. Armand, « Amoral », dans Les Réfractaires, no 2, février-mars 1914)

TraductionsModifier

PrononciationModifier