FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1694) Dénominal de ficelle et -er.

Verbe Modifier

ficeler \fis.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Lier avec de la ficelle.
    • La grande science qui rendait Rogron l’objet de l’admiration des apprentis était son art de ficeler, déficeler, reficeler et confectionner un paquet. — (Honoré de Balzac, Pierrette, 1840)
    • — Voyons, il est sept heures et demie, je vais aller ficeler tes malles, puisqu’elles sont fermées. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre XI)
  2. (Sens figuré) Concevoir.
    • Certains bandits n’avaient manifestement pas bien ficelé leur plan avant de le mettre à exécution. — (Antoine Lacroix, Voici les criminels les plus imbéciles de cette année, Le Journal de Québec, 28 décembre 2020)
    • Selon le plan sur la table, dont quelques détails demeurent évidemment à ficeler, les Capitales et les Aigles disputeraient une quarantaine de matchs locaux sur les 96 prévus au calendrier à compter du 27 mai. — (Stéphane Cadorette, Vers du baseball à Québec en juillet, Le Journal de Québec, 14 avril 2021)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier