franchissement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Dérivé de « franchir ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
franchissement franchissements
\fʁɑ̃.ʃi.sə.mɑ̃\

franchissement \fʁɑ̃.ʃi.sə.mɑ̃\ masculin

  1. Fait de franchir, de passer un endroit difficile, délicat.
    • Une usine de relevage des eaux était toutefois nécessaire sur ce long trajet pour permettre aux eaux le franchissement de la Seine et des collines d’Argenteuil. — (Geneviève Chauveau, Histoires d'eaux à l'Usine de Colombes, ‎Musée municipal d'art et d'histoire de Colombes, 1997, p. 107)
    • Cela confirme sur le terrain l'importance du carrefour routier créé, point de passage obligé pour le franchissement du massif vosgien. — (Paul Robaux, Bruyères et sa région vus par la carte des Naudin, Journées d'études vosgiennes, 2005)
    • Le franchissement de l'estuaire de la Seine trouve un étonnant parallèle sur la Severn, entre Angleterre et Pays de Galles. Si les caractéristiques des deux estuaires sont notablement différentes ([…]), les franchissements sont très comparables entre eux. — (Bruno Lecoquierre, L'estuaire de la Seine : Espace et territoire, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 1998, p. 121)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier