frapouille

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
frapouille frapouilles
\fʁɑ.puj\

frapouille \fʁɑ.puj\ féminin

  1. (Lorraine) (Champagne) (Vieilli) Haillon ; vieux chiffon.
    • J'ai rêvé, il y a quelques nuits, que la glissade de Czarsko-zelo pouvoit bien avoir mis toutes les jupes de ma Bibi en frapouille & que pour y suppléer, je ferois bien de lui envoyer l'espece de caftan dont mon bon ami l'Empereur de la Chine m'a décoré. — (« Lettre LXXXVI, à Mon aimable Bibi», dans Œuvres de Valentin Jamerey-Duval: précédées des mémoires sur sa vie, tome 2, Saint-Pétersbourg & Paris : chez J. G. Treuttel, 1784, p. 118)
    • Le Recueil authentique des anciennes ordonnances de Lorraine, par François de Neufchâteau (Nancy, C. S. Lamort. 1784. In-4°), mentionne, à la page 77, une ordonnance ducale du 27 octobre 1599, qui a dû être imprimée par Blaise Andréa. Elle porte défense aux papetiers de s'expatrier, et, à toutes personnes, d’exporter les drapeaux, frapouilles, drilles, etc. — (M. Beaupré, « Nouvelles recherches de bibliographie lorraine : 1550-1600 » dans les Mémoires de l'Académie de Stanislas, année 1853, Nancy : chez Grimblot & Veuve Brabois, 1854, note 1 page 285)
    • Mais leurs soldats étaient mal frusqués, preuve que je vendais à leurs officiers mes pantalons collection trois, des « frapouilles » dont je ne voulais plus. Et eux, en faisaient leurs choux gras ! Y s’mettaient sur leur trente et un, avec ça, pour aller voir leur « bonne amie ». — (Émile Moselly, Terres lorraines, Plon-Nourrit et Cie, 1907, part. 2, p. 101)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.
  • E. Saubinet, Vocabulaire du bas langage rémois, Reims, Brissart-Binet, 1845