génétique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1865) Emprunt savant au grec ancien γενετικός, genetikós (« propre à la génération »). Le substantif date de 1911.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
génétique génétiques
\ʒe.ne.tik\

génétique \ʒe.ne.tik\

  1. Relatif aux gènes, qui dépend des gènes (dans ces sens on dit plus rigoureusement génique).
  2. Qui est lié à l’hérédité.
  3. Qui concerne la génétique.
    • Pour le moment, cette nouvelle version du coronavirus ne se serait pas encore développée en Amérique du Nord, pense Caroline Quach.
      "Les Américains semblent dire qu’il n’est pas encore rendu en sol américain, selon leurs analyses génétiques. Au Canada aussi, on n’a pas l’air d’en avoir trouvé", commente-t-elle.
      — (Isabelle Maltais, Doit-on craindre le nouveau variant du coronavirus?, radio-canada.ca, 21 décembre 2020)

NotesModifier

génique, dans le vocabulaire scientifique, désigne ce qui concerne les gènes, et est différent de l’adjectif génétique qui désigne ce qui concerne la science de la génétique.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
génétique génétiques
\ʒe.ne.tik\

génétique \ʒe.ne.tik\ féminin

  1. (Rare) Étude de la genèse d'un phénomène.

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
génétique génétiques
\ʒe.ne.tik\

génétique \ʒe.ne.tik\ féminin

  1. Science du vivant qui étudie la transmission des caractères héréditaires.
    • Harland, qui a fort bien connu Vavilov, condamne sans réserves les théories mitchouriniennes, taxe Lyssenko de charlatan et dénonce les odieuses manœuvres qui ont abouti à la révocation des principales figures de la génétique soviétique. — (Joël Kotek & Dan Kotek, L'affaire Lyssenko, page 196, Éditions Complexe, 1986)
    • Il est inutile de dire que cette pseudoscience du « fonds des pionniers » nord-américains […], n'a pas plus de valeur que la « science prolétarienne » que Lyssenko, agrobiologiste de Staline, voulait opposer à la « science bourgeoise », notamment parce qu'il refusait la génétique ! — (Michel Girod, Penser le racisme: De la responsabilité des scientifiques, Calmann-Lévy, 2004)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier