Voir aussi : gaiment

Étymologie

modifier
(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe

modifier
Invariable
gaîment
\gɛ.mɑ̃\

gaîment \ɡɛ.mɑ̃\ invariable

  1. Variante orthographique de gaiement.
    • […] ; elle répondait fort gaîment, et paraissait tout heureuse de l’accueil qu’on lui faisait. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • — Ma foi ! cher ami, dit-il gaîment, il faut en prendre notre parti ; nous sommes magnifiques nous ressemblons à s’y méprendre à des mannequins de la Passion. — (Gustave Aimard, Le Forestier, Éditions Amyot, Paris, 1869, p. 66)
    • Donc, ma trousse en bandoulière et ma boîte pleine de trésors, je revenais gaîment par la route, quand, aux portes de Dublin, j’aperçus une jolie fille de cinq à six ans, toute seule, qui pleurait. — (Octave Mirbeau, La Chambre close, Ernest Flammarion, Paris, 1920)

Apparentés étymologiques

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes