gras comme un loukoum

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de gras et de loukoum.

Locution adjectivale Modifier

Singulier Pluriel
Masculin gras comme un loukoum
\grɑ kɔm‿œ̃ lu.kum\

gras comme des loukoums
\grɑ kɔm de lu.kum\
Féminin grasse comme un loukoum
\grɑs kɔm‿œ̃ lu.kum\
grasses comme des loukoums
\grɑs kɔm de lu.kum\

gras comme un loukoum \ɡʁɑ kɔm‿œ̃ lu.kum\

  1. (Familier) Très gras (en parlant d’une personne).
    • Celui-ci était gras et rose comme un loukoum. — (Lucien Desprez, La Croisade des jouvenceaux, Éditions Publibook)
    • Gaby n’avait qu'à bien se tenir pour ne pas devenir grasse comme un loukoum. — (Bruno Barone, Le noir d’une vie, 2007)
    • C’est – paradoxe suprême – à la fois rouillés et gras comme des loukoums que les aspirants au titre de rugbyman trompent leur culpabilité le long des lignes blanches. — (Luc Hazoumé, Un brin de rugby : carnets de voyage au pays des cocotiers blancs, Éditions L’Harmattan)

TraductionsModifier

PrononciationModifier