le défaut de la cuirasse

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

De défaut et cuirasse.

Locution nominale Modifier

le défaut de la cuirasse \lə de.fo də la kɥi.ʁas\ masculin

  1. Espace vulnérable existant entre deux éléments d’une cuirasse.
    • Dans l’émotion qui m’avait serré à la gorge, je me représentai avec dégoût – un dégoût inexprimable – le raclement sur moi de son œil lent et myope, comme une lame qui tâte vers le défaut de la cuirasse. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
  2. (Sens figuré) Point faible de quelque chose ou de quelqu’un, en apparence solide.
    • Ribadier. — Je la tâte ! Je tâte le terrain !… Qu’est-ce que tu vas comprendre !… Je trouve le défaut de la cuirasse et je t’enlève ça tambour battant !… — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte I, scène 11)

SynonymesModifier

TraductionsModifier