Étymologie

modifier
(1897)[1] Composé de lyse et -ine, l’allemand Lysin est attesté en 1891[1].

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
lysine lysines
\li.zin\
 
Formule topologique de la lysine.

lysine \li.zin\ féminin

  1. Acide aminé dont la chaîne latérale est (-CH2-CH2-CH2-CH2-NH2).
    • L'organisme est incapable d'élaborer certains aminoacides cycliques, comme le tryptophane, la lysine, l'histidine, l'arginine : ceux-ci, puisés dans l'aliment végétal, représentent le besoin qualitatif d'azote. — (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964)
    • Les protéines, en particulier trois des huit acides aminés essentiels (la lysine, la méthionine et le tryptophane), sont contenues en belle quantité dans le jaune d’œuf et les poissons gras (sardine, anchois, hareng…), en priorité, puis les volailles sans leur peau, les viandes maigres, les céréales complètes et les légumes secs, ainsi que les yaourts nature et les fromages ni trop gras ni trop salés. — (France Mutuelle Magazine, n° 174, octobre-novembre-décembre 2022, page 24)
  2. (Biologie) Enzyme provoquant une lyse.
    • Des lysines (enzymes) apparaissent dans le plasma lorsqu'une substance étrangère ou des corps microbiens sont introduits dans l'organisme ; dans ces cas, les lysines sont des anticorps spécifiques de l'antigène introduit. Dans d'autres cas, des lysines existent naturellement dans un liquide organique et peuvent détruire les tissus d'une espèce animale différente. Ainsi certains venins de serpent contiennent des hémolysines mortelles pour les mammifères. — (Lar. encyclop.)

Abréviations

modifier
  • Lys (code à trois lettres)
  • K (code à une lettre)

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Hyperonymes

modifier

Traductions

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier
  • Jacques Quevauvilliers (dir.), Dictionnaire médical, Masson, 5e édition, 2007.