méliphage foulehaio

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) De méliphage et de foulehaio, nom donné en 1852 par l’ornithologue allemand Ludwig Reichenbach dans son manuel Handbuch der speciellen Ornithologie. Sans doute d’origine polynésienne : à Tonga, on dit fuleheu.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
méliphage foulehaio méliphages foulehaios
\me.li.faʒ fu.le.a.jo\
 
Un méliphage foulehaio sur l’île de Tonga

méliphage foulehaio \me.li.faʒ fu.le.a.jo\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce de passereau à caroncules des îles Samoa, Tonga et des Fidji orientales.
    • Avant 2014, le nom méliphage foulehaio désignait aussi des oiseaux d’autres îles, considérées aujourd’hui comme des espèces différentes : le méliphage d’Ovalau et le méliphage de Taveuni.

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier