FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du moyen français malaiser.

Verbe Modifier

malaiser \ma.lɛ.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Mettre mal à l’aise.
    • Petit conseil pour Gautier, le nouveau « responsable » pas besoin d’être agressif et de malaiser les gens comme ça au micro !! — (site fr.tripadvisor.be (cédille et accent rajoutés))
    • passion : malaiser les hétéros… — (site twitter.com)
  2. Être mal à l’aise.
    • Essayer de ne pas rire, malaiser et quitter la vidéo — (site www.youtube.com)
    • ça vous arrive de malaiser pendant la branlette? — (site www.jeuxvideo.com, 2 mai 2017)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Dérivé de malaise avec le suffixe -er.

Verbe Modifier

malaiser \ma.lɛ.ze\

  1. Provoquer un malaise.
    • Librement nous voyons nos femmes deviser, sans qu’un jaloux soupçon nous vienne malaiser. — (Edmont Huguet, Le Dictionnaire de la langue française du XVIe siècle)