Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de matière et de brute.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
matière brute matières brutes
\ma.tjɛʁ bʁyt\

matière brute \ma.tjɛʁ bʁyt\ féminin

  1. (Génériquement) Produit naturel que l’on peut transformer.
    • Le projet de loi ouvre la porte à l’utilisation de la vie humaine comme une simple matière brute utilisée pour créer des objets et des produits. — (Chambre des Communes du Canada, « communications de la Chambre » sur noscommunes.ca. Mis en ligne le 10 avril 2003, consulté le 13 octobre 2017)
    1. (Industrie) Matériau naturel entrant dans la composition d’un produit.
      • Il ne s’agit pas surtout de la matière brute, par exemple l’acier ou le béton. — (Victor Thibaudeau, Principes de logique : définition, énonciation, raisonnement, aux presses de l’Université Laval, 2006, p. 22)
    2. (Figuré) Élément entrant dans un calcul ou un raisonnement.
      • Au lieu de cela, ils ont choisi de répartir la matière brute imposable et de laisser à chaque État le pouvoir de la transformer en base imposable. — (Philippe Malherbe, Éléments de droit fiscal international, chez Bruylant, 2016)
  2. (Philosophie) Par opposition à la matière vivante.
    • Lorsqu’on cherche, par exemple, à saisir les rapports qui existent entre la matière brute et la nature vivante, l’idée de la finalité reparaît inévitablement. — (Ernest Naville, La Définition de la philosophie, publié par Collection XIX, 2016)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

industrie :

philosophie

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

HolonymesModifier

TraductionsModifier