matière brute

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de matière et de brute.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
matière brute matières brutes
\ma.tjɛʁ bʁyt\

matière brute \ma.tjɛʁ bʁyt\ féminin

  1. (Génériquement) Produit naturel que l’on peut transformer.
    • Le projet de loi ouvre la porte à l’utilisation de la vie humaine comme une simple matière brute utilisée pour créer des objets et des produits. — (Chambre des Communes du Canada, communications de la Chambre sur noscommunes.ca. Mis en ligne le 10 avril 2003, consulté le 13 octobre 2017)
    1. (Industrie) Matériau naturel entrant dans la composition d’un produit.
      • Il ne s’agit pas surtout de la matière brute, par exemple l’acier ou le béton. — (Victor Thibaudeau, Principes de logique : définition, énonciation, raisonnement, aux presses de l’Université Laval, 2006, p. 22)
    2. (Figuré) Élément entrant dans un calcul ou un raisonnement.
      • Au lieu de cela, ils ont choisi de répartir la matière brute imposable et de laisser à chaque État le pouvoir de la transformer en base imposable. — (Philippe Malherbe, Éléments de droit fiscal international, chez Bruylant, 2016)
  2. (Philosophie) Par opposition à la matière vivante.
    • Lorsqu’on cherche, par exemple, à saisir les rapports qui existent entre la matière brute et la nature vivante, l’idée de la finalité reparaît inévitablement. — (Ernest Naville, La Définition de la philosophie, publié par Collection XIX, 2016)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

industrie :

philosophie

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

HolonymesModifier

TraductionsModifier