FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin mictio dérivé de mingere (« uriner »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
miction mictions
\mik.sjɔ̃\

miction \mik.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physiologie) Action d’uriner.
    • Soudain, il quittait sa chaise, gagnait le fond de la salle, passait une porte, et découvrait un urinoir resplendissant, ou plutôt une luxueuse galerie de miction, un vaste Pissing-Room, un Urination-Palace : parois de porcelaine, sol dallé, lampes électriques ; deux rangées de niches se faisant face, et filant à perte de vue ; des dizaines et des centaines de niches, chacune propre, spacieuse, brillante, chacune éclairée par une ampoule en verre dépoli. — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 55)
    • Le pantalon mâle s’est enlisé dans une ornière, spécialement la braguette, qu’il faudrait reporter à l’entre-jambes, sous forme de pièce à bascule par où, indépendamment de toute question sordide de miction, les bourses pourraient sortir prendre le frais, tout en restant cachées aux curieux. Le caleçon serait naturellement à corriger dans le même sens. — (Samuel Beckett, Mercier et Camier, 1946. page 118)

SynonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • miction sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier