néo-mauresque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Dérivé de mauresque avec le préfixe néo- (« nouveau »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
néo-mauresque néo-mauresques
\ne.ɔ.mɔ.ʁɛsk\
ou \ne.ɔ.mo.ʁɛsk\
 
La Grande poste d’Alger, exemple d’architecture coloniale néo-mauresque.
 
Le Fox Theatre d’Atlanta, exemple d’architecture néo-mauresque aux États-Unis.

néo-mauresque \ne.ɔ.mɔ.ʁɛsk\ ou \ne.ɔ.mo.ʁɛsk\

  1. (Architecture) Qualifie un style orientalisant, apparu au XIXe siècle, imitant aussi bien les constructions de l’Andalousie médiévale que des bâtiments de la civilisation ottomane.
    • Puisque je parle de justice et de juridiction modernes, je mènerai le lecteur à travers la tchardjia vers ce beau bâtiment en style néo-mauresque, qui domine la ville basse et s’impose de loin au regard : c’est l’école du chériat, institution gouvernementale équivalente en quelque mesure à une faculté de droit musulman. — (Édouard Charton, Le Tour du monde, nouveau journal des voyages, volume 2, Hachette, 1896, page 208)
    • Elle était de ce style colonial néo-mauresque qu’affectionnaient les architectes à la fin des années 40 mais elle donnait l’impression qu’ils s’y étaient mis à plusieurs pour la terminer sans qu’aucun des architectes n’ait jeté un coup d’œil sur le travail de son prédécesseur. — (Tito Topin, 55 de fièvre, Série noire, Gallimard, 1983, page 136)
    • Petite parenthèse historique : le style néo-mauresque a débarqué à Alger au tout début du XXe siècle sous le gouverneur général Charles Célestin Jonnart qui, dans un souci de gagner la population autochtone, imposa un style nouveau qui devait s’inspirer de l’architecture arabe. — (Qu’est-ce que le style néo-mauresque ?, elwatan.com, 26 novembre 2007)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier