Voir aussi : Ombrien

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Dérivé de Ombrie et du suffixe -en.

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin ombrien
\ɔ̃.bʁi.jɛ̃\
ombriens
\ɔ̃.bʁi.jɛ̃\
Féminin ombrienne
\ɔ̃.bʁi.jɛn\
ombriennes
\ɔ̃.bʁi.jɛn\

ombrien \ɔ̃.bʁi.jɛ̃\

  1. Relatif à l’Ombrie, ancienne contrée de l’Italie.
    • La grande plaine ombrienne — bordée d’un côté par Pérouse perchée sur son plateau rocheux et de l’autre, par la blanche Assise appuyée au gigantesque mont Subasio —, s’était couverte de fleurs en quelques jours. — (Antal Szerb, Le Voyageur et le clair de Lune, 1937, page 81, édition Viviane Hamy, traduction par Charles Zaremba et Natalia Zaremba-Huszvai)
  2. Originaire de l’Ombrie.
  3. (Peinture) Qui appartient à l’école ombrienne.
    • Pietro Vanucci (dit le Pérugin, vers 1450-1523), peintre ombrien a les honneurs du musée Jacquemard-André… — (Emmanuelle Giuliani, Le Pérugin, la manière douce, journal La Croix, 11-12 octobre 2014, page 20)
  4. Relatif à la langue ombrienne.
    • Or, à côté du latin, les langues italiques comprennent encore, entre autres, l’osque et l’ombrien, tous les deux connus par un nombre de textes. Personne ne met en doute que l’étude de ces textes osques et ombriens est l’affaire des savants qui combinent la philologie classique avec la grammaire comparée des langues indo-européennes. — (Bulletin de la Société des antiquaires de l’Ouest, Société des antiquaires de l’Ouest, Poitiers, 1961, page 64)

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Nom commun modifier

Au singulier uniquement
ombrien
\ɔ̃.bʁjɛ̃\

ombrien \ɔ̃.bʁi.jɛ̃\ masculin, au singulier uniquement

  1. (Linguistique) Langue sabellique proche de l’osque.
    • Or, à côté du latin, les langues italiques comprennent encore, entre autres, l’osque et l’ombrien, tous les deux connus par un nombre de textes. Personne ne met en doute que l’étude de ces textes osques et ombriens est l’affaire des savants qui combinent la philologie classique avec la grammaire comparée des langues indo-européennes. — (Bulletin de la Société des antiquaires de l’Ouest, Société des antiquaires de l’Ouest, Poitiers, 1961, page 64)
    • Il semble qu’en osque et en ombrien, la quantité des voyelles ait cessé d’être pertinente en syllabe atone. — (Emmanuel Dupraz, « De la poésie sud-picénienne à la poésie nord-osque » dans La Langue poétique indo-européenne, 2003, page 66)

Notes modifier

Le code de cette langue (ombrien) dans le Wiktionnaire est xum.

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier