Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle – XXe siècle) → voir page et jaune.
De l’anglais Yellow Pages. L’imprimeur américain Reuben H. Donnelly aurait publié le premier annuaire intitulé Yellow Pages en 1886.

Locution nominale Modifier

 
Des pages jaunes

pages jaunes \paʒ ʒon\ féminin au pluriel uniquement

Note : Dans plusieurs pays ( France, Canada… ) Pages jaunes est devenu une marque commerciale déposée.
  1. Partie d’un annuaire ou annuaire regroupant les coordonnées de professionnels par ordre alphabétique de leurs activités.
    • Les pages jaunes donnaient la liste des sociétés de sauvetage et j’ai appelé tous azimuts, jusqu’à ce que je tombe sur une boîte qui semble disposée à répondre à un appel téléphonique privé émanant de quelqu’un dans une chambre d’hôtel du centre-ville. — (Hans Koning, Le vol Kléber, 1996.)
    • Rafraîchi par une deuxième douche, je me suis penché sur l’annuaire qui associait pages jaunes et pages blanches en un seul volume. Il datait de neuf ans, mais je n’avais pas le choix. — (Walter Mosley, Le Vertige de la chute: Une enquête de Leonid McGill, 2010.)
    • Jacob a pioché ce psychothérapeute au hasard dans les pages jaunes. Dès le lendemain, donc, il se retrouve assis dans le cabinet d’un homme barbu aux yeux injectés de sang. La première séance est un concert de claquements de langue. — (Arnaud Dudek, Les fuyants, 2013.)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier