Étymologie

modifier
Du grec ancien παθολογικός, pathologikós.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pathologique pathologiques
\pa.tɔ.lɔ.ʒik\

pathologique \pa.tɔ.lɔ.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui appartient à la pathologie.
    • Il serait superflu de rappeler ici le tableau de l’alcoolisme […] ; mais nous voulons appeler l’attention sur la ressemblance que présentent avec lui le caféisme, le théisme, le cocaïsme, états pathologiques beaucoup plus rares et beaucoup moins connus, mais pourtant réels. — (Actes de l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et des arts de Bordeaux, 3e série, 32e année, Paris, E. Dentu, 1870, page 207.)
    • La sérine du sang ressemble beaucoup à l’albumine de l’œuf ; elle constitue également l’albumine pathologique des urines. — (Cousin et Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
  2. (Sens figuré) Qui confine à l’anomalie, à la pathologie ; maladif.
    • Chez les nations de langue anglaise Hitler et Goering ont été aisément reconnus comme des cas pathologiques étalant leur anormalité dans chacun de leurs actes, dans tous les gestes de leur vie. — (E. L. Woodward, Les origines de la guerre, Oxford University Press, édition de 1944, page 26)
    • Même et surtout si le criminel est un demi-responsable pour des motifs d’ordre pathologique (et cela est presque la règle, car, en somme, la criminalité est le plus souvent presque une maladie dont la délinquance est la forme atténuée), la peine sévère aura sur lui une action plus forte que la demi-peine. — (Paul Rebierre, "Joyeux" et demi-fous, 1909, page 159)
    • Je ne vais pas lui tresser des lauriers, reprend-il, il faut juste montrer qu'elle n'était pas une baiseuse pathologique ni une obsédée du pouvoir. — (Andreï Makine, Une femme aimée, Éditions du Seuil, 2013)
  3. (En particulier) (Mathématiques) Se dit d’un cas particulier contre-intuitif d’un raisonnement qui ne peut être traité avec les autres.
    • Cette géométrie permet d’étudier des objets a priori pathologiques. — (Antoine Chambert-Loir, « Une hypothèse qui vaut 1 million de $ », Les nombres complexes, Bibliothèque Tangente n° 63, mai 2018, page 119)
  4. (En particulier) (Philosophie) Qui révèle une passivité résultant d'une simple affection de la sensibilité.

Apparentés étymologiques

modifier

Antonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Références

modifier