perturbable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1842)[1] Dérivé de perturber avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
perturbable perturbables
\pɛʁ.tyʁ.babl\

perturbable \pɛʁ.tyʁ.babl\

  1. Qui peut être perturbé.
    • Admettons au mieux que « facteur biologique » signifie que le « terrain » masculin soit un peu plus facilement perturbable que le « terrain » féminin. — (Sully Ledermann, Alcool, alcoolisme, alcoolisation, volume 2, Presses Universitaires de France, 1964, page 101)
    • Elle perturbe ceux qui sont perturbables, ceux qui sont rivés aux justifications « ex-machina », les alibistes professionnels qui trouvent par eux-mêmes des raisons expliquant tout, puisqu’ils s’efforcent de tout expliquer. — (Bernard Pierrat, Réflexions d’un teilhardien, Hameau, 1974)
    • Cette S60 est très stable, difficilement perturbable compte tenu de son poids élevé (2020 kg). — (Charles René, Essai routier Volvo S60 Polestar Engineered : l’hybride au service de la performance, lapresse.ca, 30 mars 2020)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la première édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1842, page 343.